Archives du mot-clé Marcq-Madagascar

Marcq-en-Baroeul 2014

Voilà.
La saison des foires se termine.
Une fois encore à Marcq en Baroeul et l’association Marcq Madagascar aidée dans la logistique par les pros de la Bouee Bleue, la fête a été réussie.
87 kilos vendus en plus, c’est pas mal pour les années économiques que l’on traverse (6,4 tonnes à la louche dont 4 ouvertes à la main)
Dominique a eu la bonne idée de nous prendre en photo portrait, alors hop, petits montages :

IMG_0692.JPG

IMG_0693.JPG
Mais aucune photo ne peut réellement transmettre les émotions et les échanges qui se sont faits cette année encore.
Et je n’ai gardé aucune preuve de notre dîner en Belgique, dimanche soir, à la clôture de la fête des huîtres, chez un couple flamand, pour aller y revoir notre ami Moussa Mane de Toubacouta du Sénégal qui était reçu pour trois semaines par un couple rwandais!! Un aller retour sur les rotules mais tellement indispensable à honorer quand on sait que Moussa quitte le Sénégal pour la première fois, si proche de nous alors, qu’on ne s’est même pas posé la question!
Le monde est petit, quand les réseaux d’amitié se font de plus en plus grands et larges et qu’on a la sensation inconsciente qu’il se passe des choses qui nous dépassent, plus grandes que nous, auxquelles on participe à notre échelle microscopique.
Et ces soirs là, on se sent aussi petit que plein d’espoir, certains qu’il y a de belles personnes au coin de la rue, là où on ne s’y attend pas, surpris encore, par ce qu’apporte ce métier, ces possibles rencontres merveilleuses, au delà de toute fatigue, de tout renoncement.
Le camion acquis tout récemment par l’union des ostréiculteurs du Sine Saloum à fait sa première tournée, et le pli est pris pour que les prochaines rotations se passent le mieux du monde.
Ils étudient la façon de fabriquer des paniers en feuilles de « je ne sais plus quoi » tressées pour le transport
Et nous avons réitéré la promesse que nous y retournerons.
Marcq en Baroeul, ma première foire sans Michel, la deuxième pour Jean Noël, une fête riche de rencontres et amicale, de quoi vouloir persévérer encore.

IMG_2386.JPG

Les « retours » de la fête des huîtres de Marcq-Madagascar

20131118-204758.jpg

Voila, le retour s’est bien fait, nous sommes en Bretagne.
Les huîtres restantes de la fête vont revenir demain. On dit alors « les retours » d’où le titre à multiples facettes. Il y a des retours car nous préférons ne pas manquer d’huîtres sur place, même si nous aimons rentrer « à vide ».
Les huîtres seront toujours vivantes, bien emballées dans leurs paniers cerclés.
Mais il va falloir les dorloter pour qu’elles se remettent de leur périple.
Elles seront toujours restées au frais, dans le camion réfrigéré loué sur les trois jours. A vrai dire, ce camion servait plus de coffre fort pour la nuit, car la température extérieure à Marcq n’a pas souvent dépassé les huit degrés…

20131118-203511.jpg

Demain, elles seront là. Nous allons les sortir de leur emballage, pour les remettre en poches. 170 huîtres dans chaque poche.
Une fois ce conditionnement réalisé, il faut réadapter les huîtres à leur milieu, ne pas leur créer un nouveau choc.
Les poches seront posées « à la côte » c’est à dire, à sec, sur l’estran, à basse mer.
L’eau va remonter doucement, lécher les poches, et les recouvrir en un peu plus de cinq heures de temps.
J’imagine que les huîtres vont « renifler » le parfum de la mer, s’ébrouer dans leur coquille, se réveiller de leur léthargie et pouvoir bailler enfin pour se nourrir.

20131118-204811.jpg

Les « retours » que nous avons sur la fête, sont très positifs.
Beaucoup de plaisir à entendre les commentaires élogieux sur la qualité des huîtres, sur l’ambiance créée à la fois par les bénévoles de l’association Marcq-Madagascar, et les bénévoles de l’association partenaire de la Bouée Bleue, ainsi que tous les participants.

Nous tenons à préciser que c’est au minimum 95% des bénéfices qui sont reversés à Madagascar. Nous sommes heureux d’y contribuer, car cette action entre dans notre éthique.