Vent Debout

C’était couru d’avance.

Notre position appelle des réactions, surtout en cette période troublée de l’ostréiculture.

Au sein de la profession, les positions se cristallisent.

Nous apprenons que certains « gros » écloseurs, qui existent à l’origine pour produire du naissain et donc vendre du naissain, se mettent à faire du demi-élevage. Pourquoi? Surproduction de naissain d’écloserie!

De même, des écloseurs se mettent à faire de la vente en paniers…

Cela aura pour conséquence évidente de mettre les petites entreprises en péril, car les prix ont chutés et il y a trop de marchandise sur le marché. Elles ne trouveront personne pour acheter leurs huîtres.

Les consommateurs posent des questions à ceux qui font les ventes sur les marchés : est-ce une huître naturelle? Est-ce une huître d’écloserie? Est-ce une triploïde? Le producteur a parfois du mal à répondre.

Je précise que 10% environ des huîtres d’écloserie ne sont pas des triploïdes.

Le marché de vente en gros n’est pas reparti, il faut attendre que les bassins soient vidés.

La France a produit l’an dernier environ 80000 tonnes d’huîtres, la consommation des huîtres a été de 110000 tonnes environ, la différence se faisant sur l’importation d’huîtres d’Irlande et de Jersey…

Il reste plein d’huîtres à vendre…

À la dernière réunion professionnelle à laquelle nous avons assisté, il n’y a pas eu de débat, on parle de tout sauf de ce qui est important.

L’ostréiculture autruche.

J’ai pris des notes sur ma tablette comme je le fais à chaque fois, mais cette fois ci, on a eu peur que j’enregistre ce qui s’est dit. On me somme de ne plus prendre de notes.

Que dire?

Rien, c’est tellement absurde.

Nous sommes allés au Sénat, nous affichons notre point de vue, et Jean-Noël a décidé qu’il ne pouvait plus être vice-président d’un syndicat duquel il ne peut pas défendre toutes les positions.

Hier, il a posé sa démission de vice-présidence. Ce qui lui donne toute liberté pour continuer de dire ce qu’il pense.

Ah oui, il paraît que ce que j’écris ici est scandaleux.

Oui, c’est absolument scandaleux ce qui se passe dans le monde ostréicole, je suis bien d’accord. Raison de plus pour en parler non? DSC_0006

(Il n’y a pas de fumée sans feu).

Publicités

2 réflexions sur « Vent Debout »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s