Les Plates, Ostrea Edulis, le caviar, le nectar, le top du top

Vous ai je déjà dit qu’avant ma vie d’ostréicultrice je ne mangeais pas d’huîtres?
Vous ai je déjà avoué que je n’ai jamais mangé d’autres huîtres que celles de notre production?
Alors ne me demandez pas qu’elles sont les meilleures, j’ai un gros a priori.
Mais.
Mais je sais quelles huîtres je préfère…
Les plates.
Et même, les plates de la ria.
Elles sont rares, précieuses.
Si rares et si précieuses que j’en mange peu parce que j’ai l’impression d’être hautement privilégiée.
Je vous ai déjà parlé des actions du syndicat ostréicole de la ria d’Etel qui tente de remettre en route une production de Plates, en passant par l’étape nécessaire de redynamisation des bancs naturels.
L’huître plate, l’autochtone, a donné son nom à l’endroit où je vis (l’Istrec, c’est Istr, huître, en breton, Istreg, pays de l’huître).
Deux maladies dans les années 70 (euh, du siècle précédent) la Bonamia et la Martelia, ont décimé la totalité des huîtres plates en ria.
Mais depuis quelques années et la confirmation de la disparition de ces maladies sur les huîtres testées, elles reviennent.
Cette année, comme une fois par an, nous nous adonnons au grand plaisir de la pêche de ces huîtres, qu’on élève pas en poche mais au sol…

IMG_2578.JPG
C’était hier et il faisait beau. Mais froid. La prochaine fois on met le bonnet.
À 5, nous avons récolté environ 100 kg, du glanage, car l’essentiel avait été pris à la drague par le patron. Le tout en 30 mn environ, le temps que nous a laissé la mer avant de remonter.

IMG_2579.JPG
C’est une pêche silencieuse. Comme à chaque fois que l’œil est aux aguets, la main leste, le pieds sûr.
J’adore.
Tu repères la coquille ronde, plate, brillante, coffrée par en dessous, brune, parfois presque noire, les stries régulières sur la valve du dessus, une vraie beauté. Je te rappelle qu’Ostrea Edulis, ça vient de « paupière close ».
Paupières immenses d’une fort jolie dame à n’en pas douter.
On y est retournés aujourd’hui. C’est la recréation dit Jean Noël. On en arrive presque à vouloir concourir à celui qui en récolte le plus. Mais on ne compte pas vraiment. Parce que quand tu en trouves une, la fierté de l’avoir vue te suffit à te récompenser.
Il faisait gris cet après-midi. L’eau n’était pas aussi claire qu’hier.
Mais le temps passe très vite à pêcher ce bivalve (de temps en temps je mets un terme scientifique pour faire mieux).

IMG_2597.JPG
Sur cette photo c’est la fin de la récré.
On a tous un filet plein d’environ 8/10 kg.
Y’a ce que j’appelle du « faux poids » dans mon sac, car j’ai trouvé pas mal de Plates fixées à de grosses huîtres creuses. Sans couteau à détroquer, j’ai emporté le tout.
Mais j’aime cette proximité de la Plate et de la creuse, celle ci faisant le nid de l’autre, son support, son caillou, son rocher. Une ancre quoi.
La preuve que deux espèces peuvent cohabiter sans se nuire, comme pouvaient le croire les ostréiculteurs d’antan, faute de connaissances biologiques.

IMG_2599.JPG
Un aperçu de ma récolte.
Et ensuite, une huître plate pleine de vase dans ma main.

IMG_2602.JPG
À part ça, hier j’ai chu dans l’eau. Un pied qui dérape, les fesses par terre, de l’eau jusqu’à la taille, le plein des cuissardes, glouglouglou. C’est la première fois que ça m’arrive.
Juste pour te dire à quel point je suis un peu têtue ou bien que j’ai le goût du risque, va savoir; dans ma poche, il y avait mon téléphone, intégralement trempé. Hier soir je ne pouvais plus faire de photo. C’est idiot pour un téléphone de ne plus pouvoir faire de photos.
Un miracle, ce matin il allait bien, même pas de fièvre. Du coup, je suis retournée avec à la marée.
Rien que pour vous.
Vous vous cotiserez n’est ce pas, si encore une fois je le noie ?
😀

Publicités

Une réflexion sur « Les Plates, Ostrea Edulis, le caviar, le nectar, le top du top »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s